Actu

Dates à venir

Voir toutes les dates

La Compagnie

La Compagnie Impérial réunit des musiciens créateurs et improvisateurs parmi les plus actifs de la scène française : Gérald Chevillon, Joachim Florent, Antonin Leymarie, Rémy Poulakis et Damien Sabatier. Ils sont à l’origine – ou ont participé – aux ensembles musicaux les plus novateurs tels que Surnatural Orchestra, Tous Dehors, Jean Louis, le collectif Coax…
L’approche résolument contemporaine de la musique associée à leur force scénique saisissante et leur plaisir de partage en font un collectif unique en son genre. La Compagnie Impérial va puiser dans tous les recoins de la sphère musicale actuelle en mêlant avec audace l’énergie du rock, le lyrisme de l’opéra, la finesse du jazz, les mélodies populaires ou les rythmiques mandingues. La diversité des influences s’exprime aujourd’hui autour de quatre formules aux identités affirmées : Impérial Quartet, Impérial Pulsar, Impérial Orphéon et le GRIO – GRand Impérial Orchestra.

C’est en 2009, sur l’invitation d’Antonin Leymarie et Joachim Florent que Gérald Chevillon et Damien Sabatier créent Impérial Quartet. Un premier disque chez IMR en 2011, puis un second chez Naïve en 2013, également le programme « Jazz Migration » de l’AFIJMA et le concours Rezzo Focal Jazz à Vienne les révèlent au public. Enfin en 2016, Impérial Quartet présente l’album Grand Carnaval

En 2010, Antonin Leymarie, Damien Sabatier et Gérald Chevillon invitent l’accordéoniste chanteur lyrique Rémy Poulakis pour créer ensemble Impérial Orphéon, un orchestre de bal moderne inspiré des musiques populaires. Ils réaliseront ensemble 2 enregistrements : un premier EP en 2013, puis en 2018 sort Seducere. Impérial Orphéon voyage lors de tournées régulières à l’international : Amérique Latine en 2018, Pays baltes en 2019.

Artiste associé à la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau de 2011 à 2013, Impérial Quartet invite les percussionnistes burkinabés Ibrahima Diabaté et Ali Diarra pour créer Impérial Pulsar, soutenu également par Jazz en L’R et Jazz(s)RA. Le groupe enregistre l’album Radio Kayes en 2015 mais cette fois avec Ibrahima Diabaté seulement aux percussions, et les deux guitaristes maliens : Ladji Koita et Drissa Kouyaté.

En 2013, le collectif de 5 musiciens crée enfin la Compagnie Impérial composé de : Antonin Leymarie, Damien Sabatier, Gérald Chevillon, Joachim Florent et Rémy Poulakis. Le collectif s’agrandit en 2015 en travaillant avec Clara Lucas pour l’administration et la production, puis Lucie Travaux en 2019 pour la communication.

Depuis 2014, la Compagnie Impérial est artiste associé au Cratère Scène Nationale d’Alès et continue ses explorations musicales.
Gala en 2016 mêle les musiciens d’Impérial Orphéon aux deux circadiens Sylvain Julien et Olivier Debeljoir.
En 2017 le Projet Bowie co-produit par le Rhino Jazz Festival autour de reprises de David Bowie par Impérial Quartet.
En 2017 encore, la compagnie crée un opéra : Vox Populi, mêlant tous les musiciens de la compagnie au le choeur de l’Opéra Junior de Montpellier en co-production avec l’Opéra Orchestre National de Montpellier.
Sur proposition du Cratère Scène Nationale d’Alès, la compagnie travaille avec des collégiens autour du projet Rêves Parties au collège de La Grand Combe (30) en 2018, 2019 et 2020.

Projet marquant initié en 2018, le GRIO – GRand Impérial Orchestra nait de l’association d’Impérial Quartet avec le pianiste finlandais Aki Rissanen (Dave Liebman, Veneri Pohjola), le tromboniste Simon Girard (François Corneloup, Tewje), les trompettistes Fred Roudet (Possibles Quartet, Workshop de Lyon) et Aymeric Avice (Que Vola, Jean-Louis). Ce projet s’articule autour du jazz libertaires des années 60 et des musiques traditionnelles des Banda Linda de Centrafrique. Le premier album Music Is Our Mistress sort le 17 janvier 2020.

La Cité Sans Voile, exploration en quadriphonie de la musique d’Impérial Orphéon, est un projet phare de la compagnie en 2019. Le principe de quadriphonie utilisé place les musiciens au centre du public, qui est lui entouré de deux cercles de haut parleur, dont l’un est contrôlé en direct par un ingénieur du son qui traite et modifie le son du groupe en direct.

En 2020 et 2021, Impérial Quartet continuera sa recherche musicale avec un projet autour de la musique des Black Indians, avec notamment la sortie d’un nouvel album en co-production avec le Cratère.