4tet

Impérial Quartet – 2011

Après une année passée à travailler et expérimenter la musique en concert, Impérial Quartet a entrepris de réaliser un premier album, témoignage de cette aventure. Il est alors apparu évident que ce soit un enregistrement public qui se ferait pendant une tournée au mois de mai 2011. Le groupe a pris le parti dʼaborder cette production à la manière dʼun orchestre de chambre. Dans un souci de restitution de cette fragilité propre au live, une série de quatre concerts joués exclusivement en acoustique a été capté.

Grand Carnaval

Impérial Quartet – 2016

« Bas les masques, la fête bat son plein ! On vit à 100 à l’heure, zapping-écran-tactile, je like, tu disloques. Une grande farce, quoi ! Mais toujours ensemble, à y croire, faire exister l’utopie, la nourrir, la faire grandir. Orbite impériale, les pieds sur terre, la tête dans les étoiles ! »   
Damien Sabatier

« Toutes les couleurs mélangées, qui le musicien, qui le charpentier ? Riches en haillons et pauvres en goguette, de nos rêves au jour le jour naît un soupçon de vérité pour un monde en carton. Par notre souffle chaud, nos arcs tendus et notre peau pulsant le rythme de la vie, tout changer le temps d’une journée. Grand Carnaval. »
Joachim Florent

« Grand Carnaval c’est un accord qui bouge, se rattrape et s’équilibre au fur et à mesure que le sillon avance, un partage simple et investi de ce que seraient nos voix. »
Antonin Leymarie

« On a fait ce disque comme si on était dans une cuisine. En plein hiver, il y faisait chaud : On boit quelques verres, les langues se délient, on parle librement, on s’écoute et on s’emporte aussi. On s’inspire. Cette cuisine sentait les vieux tissus, des centaines de costumes de théâtre aux couleurs passées au milieu de masques et figurines travaillées dans l’argile. Bizarre quand même ! mais c’était chez nous.  »
Gérald Chevillon 

Slim Fat

Impérial Quartet – 2013

Impérial Quartet présente Slim Fat, réalisé au studio du Flon à Lausanne en Suisse, clef de voûte des albums d’Erik Truffaz dont l’esprit habite eet habille les murs.

Slim Fat est un voyage express à travers les folklores modernes. C’est une vision urbaine des musiques populaires, où l’énergie bouillonnante (Le Cube) côtoie les grands espaces (Bees of universe).

Grooves épais & habités (Country Joe, Chateau Cheval), parfois jusqu’à la transe (D&G, Cumbia de la Luz), qui s’appuient sur l’instrumentation peu commune basse électrique-saxe basse-saxe baryton, envolées lyriques (Tupac Amaru, Dojo), ballade exquise, Impérial Quartet vit ses rêves, ses fantasmes, brille de mille feux et s’abandonne au simple plaisir de jouer.

Impérial Orphéon

Impérial Orphéon – 2013

Impérial Orphéon est une formation atypique, à l’énergie explosive : quatre musiciens poly-instrumentistes virtuoses, complices et survoltés, vous embarquent dans la danse, au son d’une musique puissante, généreuse et inattendue…
Pour ce bal déjanté, Antonin Leymarie, Damien Sabatier et Gérald Chevillon sont accompagnés de Rémy Poulakis, accordéoniste et chanteur lyrique d’exception.
Impérial Orphéon vous propulse dans un bal moderne et de caractère : une invitation à la danse entre choros brésiliens, thèmes bulgares endiablés, transes gnawa, le tout enrobé de chants rossiniens, d’airs d’opéra ré- adaptés et de compositions originales !

Un bal d’Impérial Orphéon, ça s’écoute, ça se danse, ça dépote !

Radio Kayes

Impérial Pulsar – 2015

Impérial Pulsar marque le début de la réunion entre l’univers de la Compagnie Impérial et la culture mandingue. Dans la continuité de la rencontre avec la tradition d’Afrique de l’Ouest, le groupe a eu la volonté de créer un nouveau répertoire original en se mêlant à la tradition Khassonké.
C’est un véritable échange entre deux mondes, deux époques, basé sur la tradition riche et très ancienne des rythmes et des chants Khassonkés, allié à une vision moderne et occidentale. Cette création est intitulée : Impérial Pulsar : « Radio Kayes».

Les Khassonkés, peuple mandingue de l’Afrique de l’Ouest sahelienne, vivent principalement au Mali, dans la région de Kayes, dans les cercles de Bafoulabé et de Kayes, ancien territoire du Royaume du Khasso, mais également au Sénégal et en Gambie. Le Khasso (pays des Khassonké), est enclavé entre les peuples Soninkés au Nord-Ouest, Bambaras au Nord-Est et Malinkés au Sud.
C’est dans cette tradition que les musiciens de la Compagnie Impérial se sont immergés pendant trois semaines à Bamako (août-septembre 2014), afin d’appréhender au mieux cette réunion et faire le choix des artistes Kayésiens qui les accompagnent dans le projet de création présenté pour la première fois en France en décembre 2014, dans le cadre du Festival Africolor et enregistré en 2015.

Seducere

Impérial Orphéon – 2019

À la veille de ses 10 ans, Impérial Orphéon s’offre enfin son premier
album : Seducere.
Enregistré en février 2018, la sortie de l’album est prévue pour le 12 avril 2019 (avec une avant-première pour les chanceux des pays baltes et la Finlande). Un disque d’Impérial Orphéon ça se prépare avec amour, ça mijote à feu doux, ça se fait désirer, ça se déguste non sans émotions, puis ça se dévore à pleines oreilles.
Seducere, c’est un flirt dansé, une sensualité à l’énergie explosive ! Entrez dans la danse, et vous vous perdrez dans un tourbillon de désir. Suspension temporelle, tout se mêle, s’ondule !
Laissez les corps s’embraser !
Toujours autant atypique, voyageant sans cesse, la musique de ces quatre-là n’en finit pas de raconter des histoires. Celles qui les rassemblent sont pleines d’humanité, d’émotions, de partage. Celles qu’ils nous rapportent viennent des bayous des villes, des cabarets des champs. Folklore métissé aux sonorités artisanales, où plane sans cesse une quête de liberté. Accents lyriques, grooves urbains entêtants, mélodies populaires, rêve illimité d’ici et d’ailleurs.
Bienvenus dans l’univers de Seducere.