La Cité sans voile

Rémy Poulakis accordéon, clavier, chant
Gérald Chevillon saxophones, effets élect
Damien Sabatier saxophones, thérémine, effets élect
Sébastien Finck batterie,
Martin Antiphon traitement sonore
Yoann Coste diffusion

Au commencement il y a une sirène.
Elle nous ramène au présent. Une heure, un jour, un lieu.
Un son qui marque le temps, qui prend la place de tous les autres.
Il fige l’instant. Il rassure, il unie. Il nous rappelle que nous sommes bien vivants.
Et puis d’un coup, tout redémarre. Ou plutôt, tout continue. La ville nous envahit à nouveau.
Tel un tsunami, les résonances urbaines nous submergent et nous traversent.
Une odyssée sonore en perpétuel mouvement.

Véritable kaléidoscope sonore, caméléon stylistique, la musique d’Impérial Orphéon voyage à travers les genres sans concession.
Le groupe propose un concentré de toutes les musiques qui le constitue, comme une cartographie musicale imaginaire de la ville. Être au cœur du son dans un dispositif immersif.